Questionnaire FIRO® de Will Schutz

L'historique du questionnaire FIRO

Depuis sa création à la fin des années 1950, le questionnaire FIRO® a fait l'objet de recherches approfondies et a été largement utilisé ; de nombreuses personnes ont bénéficié de son éclairage sur les besoins interpersonnels qui sous-tendent le comportement des individus et des groupes.

Une théorie des besoins interpersonnels

Will Schutz, chercheur à Harvard, s'est appuyé sur les études qu'il a menées au sein de l'American Naval Research Laboratory afin de développer une théorie sur les relations et les besoins interpersonnels. Selon lui, au-delà des besoins physiologiques essentiels d'une personne (tels que la nourriture et l'eau), il existe des besoins interpersonnels qui motivent le comportement. De même que certaines personnes ont besoin de plus de nourriture que d'autres, certaines personnes ont besoin de plus de contacts sociaux que d’autres. De même qu'une nourriture insuffisante provoque la faim et la souffrance, un niveau de contact social inadéquat peut entraîner une souffrance et des conflits interpersonnels. Schutz s'est attaché à mesurer les niveaux de besoin de différentes personnes dans trois domaines interpersonnels et à souligner les besoins qui n'étaient pas satisfaits.

L'estime de soi en tant que moteur du comportement

Ce qui différencie l'approche de Schutz, c'est qu'elle prend en compte les « racines » fondamentales du comportement et les interactions entre les personnes. Elle reconnaît que le comportement d’une personne est motivé par l'estime de soi et la manière dont elle se perçoit. Ainsi, l'approche FIRO permet aux gens d'accéder à des informations les concernant que l'on ne peut pas déduire de leurs actions, de manière évidente, et qui se sont nichées au plus profond d'eux-mêmes. Elle révèle également aux autres ce qui est important pour leurs pairs/collègues, et ce qui les motivera en particulier.

Prévoir les comportements à l'aide d'un questionnaire pratique

Schutz a utilisé une technique statistique connue sous le nom d'Échelle de Guttman afin de mettre au point le questionnaire FIRO-B original. Elle consiste à renforcer l'intensité des questions jusqu'à ce qu'une personne atteigne son « point de rupture ». Les résultats de cette technique appliquée au questionnaire ont été étudiés et testés afin de s'assurer qu'ils étaient suffisamment fiables pour être utilisés à des fins commerciales.

Les derniers développements : FIRO Business (en anglais)

Très récemment, CPP, l'éditeur du questionnaire FIRO, a mis au point une nouvelle version de l'outil FIRO appelée FIRO Business. Cette version utilise un langage commercial plus accessible pour aborder les besoins interpersonnels et a été développée en utilisant un échantillon international considérable, ce qui la rend particulièrement adaptée à une utilisation internationale.

FIRO

Participer à notre formation pour utiliser ce questionnaire : découvrez la formation certifiante Firo-B

Découvrirun autre outil pour le développement individuel et des équipes : MBTI Niveau I